À 34 ans, l’humoriste a le vent en poupe. En septembre 2014, il continue sa collaboration avec France Inter en intervenant dans l'émission matinale, Le Cinq sept (jusqu'à la fin de la saison en juin 2015), et dans l'émission Par Jupiter ! Vivement que vous trouviez la solution ! Accompagné de Rémi Varrot à la guitare (dans le spectacle, un néo-gauchiste tendance merguez-Kronenbourg), Philippe Monthaye à la basse (dans le spectacle, un hipster en free-lance et gérant d’un food-truck) et Florence Villeminot à la batterie et aux chœurs (dans le spectacle, une fille d’un cadre dirigeant d’Universal), Meurice mène un concert « très politisé » composé de chansons, de sketches et de vidéos parodiant les phrases du président de la République Emmanuel Macron, et visant à déconstruire les éléments de langage des politiques[22],[23]. Il accuse Israël de mener une guerre qui touche les enfants. Dans son reportage, il a même engagé des acteurs qu’il a fait passer pour des extrémistes et des incultes politiques pour fabriquer des témoignages à charge. Mais quand la France lance ses opérations Sangaris (2013, République Centrafricaine), Serval (2013, Mali), Barkhane (2014, Sahel), et Chammal (2014, Iraq), ces mêmes merdias français parlent « d’opérations de maintien de la paix » et de « neutralisation de camps djihadistes ». Impeccable, j’apprécie beaucoup les articles sur Dreuz, ces derniers temps, qui traquent les journaleux ripoux. Mais ils sont partout, et puis c’est mon métier d’être caricatural ! Son propos serait « tellement marqué politiquement » que Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek, « pourtant pas très droitiers », le feraient passer à l’antenne « pour le gaucho de service »[4]. De toute façon, je ne peux vous parler de personne. Il est également chanteur et écrivain. Mais Guillaume Meurice continuera quand même à essayer de "donner une voix à ceux qui ne se font pas entendre", à revendiquer sa liberté et son envie de rire. Elections américaines : voici les tout premiers résultats ! DREUZ.INFO EST LE SITE DE CHRÉTIENS AMÉRICAINS FRANCOPHONES, CONSERVATEURS ET PRO-ISRAÉLIENS, QUI TRAITE DE GÉOPOLITIQUE, Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz, Le journaliste Guillaume Meurice, un nazi tueur d’enfants qui squatte illégalement un appartement, http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Avignon-La-Reine-Jeanne-cite-des-islamistes-941751, Joe Biden laisse échapper : « Nous avons mis sur pied la plus vaste organisation de fraude électorale », Election américaine : une issue encore incertaine. En mars de la même année, il crée son deuxième spectacle, Que demande le peuple ?[3]. Un peu comme Socrate qui s’en prenait aux sophistes, dont l’objectif est de convaincre sans se soucier de la vérité, Guillaume Meurice s’en prend aux "communicants" : "J’en veux à ces gens qui maquillent le réel et préservent les apparences, qui savent des choses mais s’en servent à mauvais escient.". Ensuite, les événements s’enchaînent. Devoir être drôle tous les jours ? Révélation : le journaliste Guillaume Meurice, de France Inter, est un tueur d’enfants. Cinq choses à savoir sur Joe Biden, candidat à l’élection pr... Les 50 livres qui ont fait les années 2010. Compteur est un site qui vous permet de voir le temps qui passe et ses conséquences sur la dette, les impôts, la réserve parlementaire, la population et un tas d'autres choses "Je ne crois pas beaucoup au concept d’'adulte'. Et de ceci : Ses maîtres ? Meurice produit de la methamphetamine dans l’appartement qu’il occupe illégalement et écoule sa marchandise dans les centres scolaires de sa région. Hier, l'écrivain n'a pas reçu de prix littéraire. Ainsi, lorsqu’il se rend dans ce qu’il appelle "le grand théâtre de l’Assemblée", il n’hésite pas à poser des questions décalées et se réjouit de voir ses interlocuteurs se dire "mais c’est pas dans le texte ça, il n’est pas censé dire ça ?!" Il est l'invité d'Alex Vizorek ce matin. Il passe d'abord un DUT GEA à l'IUT de Besançon, étudie brièvement en licence à Aix-en-Provence, puis il s'intéresse au théâtre sans forcément avoir l'ambition de faire carrière[2]. Ou fut il élevé en récitations bolcheviques qui ne servirent qu’a affirmer ce même cadre idéologique ? Après le bac, le jeune Meurice ne sais pas trop que faire et passe alors trois ans en gestion et en administration publique avant d’intégrer le Cours Florent à Paris. Il préfère l’extrême-droite islamique de France.